Les bords de la Moskova

Moscou, Russie

2015

| |
 

Un fleuve de voitures occupe les bords d’une rivière célébrée-ignorée : voilà la Moskova. On pourrait dire que l’urbanisation s’est faite indépendamment de ce contexte et constater qu’elle offre aujourd’hui à la grande ville de Moscou une opportunité exceptionnelle de développement intrinsèque : les bords de la Moskova sont la plupart du temps peu fréquentés, ils ont subi les violences de l’industrialisation, l’événement automobile mais paradoxalement ce contour fut techniquement parfaitement traité. La rivière est très largement canalisée et l’on peut s’y greffer. Les deux rives confondues représentent 140 km, à quelques exceptions près facilement accessibles : c’est la force principale de la géographie de Moscou. Lors de la consultation du Grand Moscou en 2012, nous avions fait état de cet avantage considérable : une ville historiquement très savamment constituée avec tant d’opportunités en son cœur. Deux ans plus tard, la rivière se retrouve au centre des préoccupations dans le cadre de ce concours international.

 

Concours
Maitrise d’Ouvrage

Ville de Moscou

Maitrise d’Œuvre

Остоженка, Ateliers Lion associés, Goodnova, Citec, Institut géographique PAH, Transsolar